La gestion différenciée des espaces verts

Entretenir autant que nécessaire mais aussi peu que possible

Le fauchage tardif

La gestion différenciée (parfois qualifiée de gestion harmonique, gestion raisonnée durable, gestion évolutive durable,) est une façon de gérer les espaces verts qui consiste appliquer à « chaque élément du patrimoine (foncier et végétal) un traitement spécifique avec des niveaux de prestation variables selon la catégorie dont il relève (parc ou jardin), sa fonction culturelle, sociale et biologique, son rôle dans le tissu urbain et la relation qu’on souhaite créer avec le végétal.

 

Selon une approche qui s’inspire de techniques agricoles traditionnelles ou de gestions douces, il est inutile par exemple, voire écologiquement non pertinent de tondre systématiquement et souvent toutes les surfaces enherbées, ce qui conduit à n’obtenir qu’un même milieu (pelouse rase), presque monospécifique, c’est-à-dire banal et très appauvri en biodiversité, ne développant que peu de services écologiques, peu utile pour la faune, hormis pour quelques espèces invasives ou ubiquistes (comme l’étourneau).

A ce titre, certaines parcelles sont fauchées par des agriculteurs locaux, permettant ainsi une valorisation de l’entretien avec récupération de fourrage pour les animaux.



Siège administratif
28 avenue François Mitterrand
87230 CHÂLUS - France
05 55 78 29 29

Contactez-nous

Dépôts sauvages

Environnement

Dépôts sauvages

Un problème national pour les collectivités… et les habitants

Pour le SYDED, les intercommunalités et les communes de son territoire, les dépôts sauvages de déchets sont une problématique majeure. ...
Lire la suite